Seconde partie : Françoise de Brancas princesse d'Harcourt


Le grand Escalier proche de la Bièvre
Jean Baptiste Oudry

À Arcueil (Val de Marne), des vestiges ont été mis à jour en 2015 par des ouvriers travaillant sur le chantier de l'installation de la géothermie. A été découvert dans le centre ancien, au croisement de la rue Clément Ader et de l'avenue de la Convention (sous laquelle coule la Bièvre), un mur de pierres servant d'accroches au grand escalier situé dans la perspective du château seigneurial  appelé aujourd'hui « Maison des Gardes » et qui menait au début du 18e siècle aux terrasses des jardins de Anne Marie Joseph de Lorraine, dit prince de Guise. Ce château, classé aux Monuments historiques qui abrite le Conservatoire municipal, eut au début du 17e siècle comme propriétaires « laïcs » Catherine de Hellin, dame de Maisse et son second époux, le conseiller d’État et ambassadeur, André Hurault de Maisse, dont nous avons raconté l'histoire dans la première partie de notre dossier sur les Dames d'Arcueil. Anne Marie Joseph de Lorraine, dit prince de Guise, ayant hérité en 1715 de sa mère Françoise de Brancas de la partie Sud du domaine de Catherine de Hellin avec le château dit château-neuf, acheta en 1719 à Henri Pomponne de Refuge, arrière arrière petit-fils de Catherine de Hellin, la partie Nord du domaine avec le château seigneurial. À partir de 1720, sur le domaine reconstitué de Catherine de Hellin, Anne Marie Joseph de Lorraine faisait aménager de magnifiques jardins en terrasses. Ces jardins ont été dessinés au milieu du 18e siècle, après la mort du prince de Guise, par Jean-Baptiste Oudry, Charles-Joseph Natoire, François Boucher et Jacques-André Portail. Dispersés de part le monde, les dessins ont été rassemblés et replacés sur un plan du domaine par le conservateur de la ville et ont fait l'objet d'une belle exposition au musée du Louvre intitulée « À l'ombre des frondaisons d'Arcueil. Dessiner un jardin au 18e siècle ». Françoise de Brancas fut à l'origine de la création des jardins d'Arcueil par son achat en 1692 de la partie Sud du domaine. Elle vécut de 1649 au 12 avril 1715 et fréquenta la Cour de Louis XIV à St Germain-en-Laye, Versailles et Marly. Le 1er juillet 1700, elle organisait une grande fête à Arcueil dans son château et ses jardins. Elle y recevait Marie Adélaïde de Savoie, duchesse de Bourgogne, épouse du dauphin Louis petit-fils de Louis XIV, qui sera mère le 15 février 1710 du futur roi Louis XV.  C'est dans ce même château que le 13 juillet 1613, Catherine de Hellin reçut à souper le jeune roi Louis XIII. Après l'histoire de Catherine de Hellin, dame d'Arcueil, parue sur ce blog en 2015, nous vous invitons à partager notre recherche généalogique et historique concernant Françoise de Brancas, princesse d'Harcourt, dame du Grand-Siècle. Le compte-rendu de la fête d'Arcueil du 1er juillet 1700 figure dans ce dossier. Annie Thauront

Lire le dossier sur dame Françoise de Brancas

Contact : geneamed.arc@gmail.com

M  é  d  i  a  t  h  è  q  u  e    d ’ A  r  c  u  e  i  l
1, rue Louis Frébault 94110 Arcueil  - Tél : 01 49 08 51 70 -  mail : mediatheque@mairie-arcueil.fr